Il vit, le Christ

Il vit, le Christ

Pape François

Pour la première fois, un synode a été entièrement consacré aux jeunes. Fruit du synode des jeunes, cette exhortation apostolique du pape François revêt une importance particulière. Les jeunes ont reclamé avec insistance une Église authentique, lumineuse, transparente et joyeuse : seule une Église des saints peut être à la hauteur de ces requêtes ! Il existe un langage que tous peuvent comprendre, parce qu’il est immédiat et lumineux : c’est le langage de la sainteté. 
Pendant le synode, nous avons pu contempler et méditer le courage de nombreux jeunes qui ont renoncé à leur vie pour demeurer fidèles à l’Évangile, nous avons écouté les témoignages des jeunes qui, au milieu des persécutions, ont choisi de partager la passion du Seigneur Jésus. À travers leur sainteté, l’Église peut relancer son ardeur spirituelle et sa vigueur apostolique. Le baume de la sainteté engendrée par la bonté de la vie de tant de jeunes peut soigner les blessures de l’Église et du monde, en nous ramenant à la plénitude de l’amour à laquelle nous sommes appelés depuis toujours : les jeunes saints nous poussent à revenir à notre premier amour (cf. Ap 2, 4).

Il vit, le Christ
Chemins vers le silence intérieur avec saint Jean-Paul II

Chemins vers le silence intérieur avec saint Jean-Paul II

Jean-Paul II

Ce recueil de pensées se veut une invitation à la méditation et au silence intérieur, conditions préalables à un retour au plus profond de l'être, là où Dieu parle en secret à l'âme. La mystique que nous proposent ces Chemins vers le silence intérieur est un itinéraire spirituel praticable par tous.

"Jean XXIII et Jean Paul II ont collaboré avec le Saint-Esprit pour restaurer et actualiser l’Église selon sa physionomie d’origine, la physionomie que lui ont donnée les saints au cours des siècles. N’oublions pas que ce sont, justement, les saints qui vont de l’avant et font grandir l’Église. Dans ce service du Peuple de Dieu, saint Jean Paul II a été le Pape de la famille. Lui-même a dit un jour qu’il aurait voulu qu’on se souvienne de lui comme du Pape de la famille. Cela me plaît de le souligner alors que nous vivons un chemin synodal sur la famille et avec les familles, un chemin que, du Ciel, certainement, il accompagne et soutient." Pape François


Chemins vers le silence intérieur avec saint Jean-Paul II
Edith Stein, un chemin vers la joie

Edith Stein, un chemin vers la joie

Daniel Struve (dir.)

"Ce livre peut être lu comme un essai à plusieurs voix pour rassembler quelques sons épars de la symphonie d'une œuvre et d'une vie, celle d'Edith Stein, à partir d'un même motif musical repris chaque fois de manière très personnelle par chacun des exécutants de la partition. Ce motif, inattendu peut-être pour ceux qui n'ont de cette grande figure qu'une image austère, comme la plupart des photos qui nous sont restées d'elle le laisseraient croire, est celui de la joie.

Joie de l'enfance, joie légère de l'humour dans une famille juive, joie de la liberté et de la grâce, joie de la création littéraire et philosophique, joie de l'engagement dans l'éducation et dans la politique, joie de la prière et d'une espérance maintenue au milieu des épreuves singulières d'une vie dont chacun sait que la dernière note terrestre aura été étouffée, parmi une multitude d'autres, à Auschwitz-Birkenau, le 9 août 1942." Mgr Olivier de Berranger

Edith Stein, un chemin vers la joie
Connaître la religion de l'autre

Connaître la religion de l'autre

A. Blum – C. Dagens – W. El-Ansary

Les tensions croissantes entre les trois religions monothéistes, l’antisémitisme et l’islamophobie, ainsi que l’instrumentalisation du religieux à des fins politiques conduisent le Projet Aladin à s’engager dans la formation des jeunes imams, prêtres et rabbins. La parole du prédicateur, de l’enseignant et du médiateur joue en effet un rôle essentiel. Le projet  « Connaitre la religion de l’autre » vise donc à produire un recueil de textes approuvé par les plus hautes instances du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam, afin de familiariser les jeunes théologiens, qu’il s’agisse d’imams, de rabbins ou de prêtres, avec la religion de l’Autre et de contrer les mythes et stéréotypes qui prévalent dans certaines sphères de l’éducation religieuse.
Un ouvrage inédit présentant les thèmes fondateurs des trois religions monothéistes a été réalisé, afin d’introduire, dans la formation des jeunes théologiens, une initiation à la connaissance des autres religions. Les auteurs du livre ont été désignés par un haut comité interreligieux rassemblant plus hautes autorités religieuses de chaque religion.

Connaître la religion de l'autre
La prière des chrétiens

La prière des chrétiens

Benoît XVI

Catéchèses 14 mars - 3 octobre 2012
Ces derniers mois, nous avons parcouru un chemin à la lumière de la Parole de Dieu, pour apprendre à prier de façon toujours plus authentique en examinant plusieurs grandes figures de l’Ancien Testament, les Psaumes, les Lettres de saint Paul et l’Apocalypse, mais surtout en examinant l’expérience unique et fondamentale de Jésus, dans sa relation avec le Père céleste. En réalité, ce n’est que dans le Christ que l’homme devient capable de s’unir à Dieu avec la profondeur et l’intimité d’un fils à l’égard d’un Père qui l’aime, ce n’est qu’en Lui que nous pouvons nous adresser en toute vérité à Dieu en l’appelant avec affection : « Abba, Père ! ». Comme les apôtres, nous aussi avons répété ces dernières semaines et répétons à Jésus aujourd’hui : « Seigneur, apprends-nous à prier » (Lc 11, 1). Benoît XVI

La prière des chrétiens
Libérer la liberté

Libérer la liberté

Joseph Ratzinger

La relation entre foi et politique est un de ces grands thèmes qui a toujours été au centre de l'attention de Joseph Ratzinger - Benoît XVI, et qui traverse tout son parcours intellectuel et humain. Je me réjouis donc particulièrement de pouvoir présenter ce second volume des textes choisis de Joseph Ratzinger sur le thème "foi et politique". Ces textes nous aideront certainement tous à comprendre notre présent, ils seront une authentique source d'inspiration pour une action politique qui, en plaçant la famille, la solidarité et l'équité au centre de son attention et de son programme, se tournera vraiment vers l'avenir avec hauteur de vue.  
Aujourd'hui, plus que jamais, s'offre à nouveau cette même tentation du refus de toute dépendance à l'amour, à l'exception de l'amour de l'homme pour son propre ego, pour le "moi et ses caprices"; et, par conséquent, le risque de la "colonisation" des consciences par une idéologie qui nie la certitude fondamentale selon laquelle l'homme existe comme homme et femme et que leur est confiée la tâche de transmettre la vie. Pape François

Libérer la liberté
Le corps brisé - Poche

Le corps brisé - Poche

Jean Vanier

« Les jeunes ont joué un rôle important dans ma vie à travers ces vingt dernières années. Ils m'interpellent par leur soif profonde de Dieu et par leur désir de trouver des chemins authentiques pour vivre l'Evangile. Mais dans notre monde brisé, cette soif et ce désir sont également cause de souffrance, de peur, et même parfois de désespoir. Il y a tant de lieux de divisions, d'oppressions, de haines et de guerres, que beaucoup se sentent découragés, parfois même désespérés. Dans toutes ces brisures, cependant, il y a des semences de vie. Il faut qu'une terre soit brisée, labourée, pour pouvoir accueillir la semence.
« Ces semences sont cachées dans tant de coeurs humains brisés qui renaissent à l'espérance et s'ouvrent à l'amour, et dans tant de petites communautés qui accueillent des personnes faibles, témoignant ainsi que la vie est plus forte que la mort. Oui, caché dans tout corps, aussi brisé soit-il, bat un coeur, capable d'aimer, un coeur qui est la demeure de l'Esprit de Dieu. Dieu est là, présent dans le corps de l'humanité, l'appelant à renaître. »

Le corps brisé - Poche
Lettre aux jeunes sur les vocations

Lettre aux jeunes sur les vocations

Thierry-Dominique Humbrecht, op

Jeune, tu es à l'université ou en quelque école, au lycée ou déjà dans la vie professionnelle : ce livre est pour toi. Garçon ou fille, tu cherches ta vocation, mais plusieurs se présentent, parfois trop, parfois aucune. Mariage, études, métier, appel de Dieu, ou simplement tes goûts et tes talents, tout cela t'interroge. Peut-être as-tu connu des échecs ou des changements d'orientation ; sans doute pars-tu confiant en ton intuition, mais peu averti, au lieu qu'il conviendrait de construire en profondeur et de prendre tes responsabilités. Souvent, tu exprimes le désir d'en parler en toute liberté, sans te faire piéger, sans différer non plus. Tu cherches ton but et les mots te manquent. C'est pourquoi je t'écris. Tu feras de cette lettre ce que bon te semblera ; sache que j'ai mis mon cœur de prêtre à essayer de répondre à tes questions, et aussi à t'en poser d'autres. Il te reviendra, ensuite, d'oser vivre ta vocation.

Traduit en italien, portugais.

Lettre aux jeunes sur les vocations

Tous les livres

       
abcdefghijklmnopqrstuvwxyz
Qui cherchait Théophane ?

Qui cherchait Théophane ?

Samuel (moine de Sept-Fons)

Spiritualité cistercienne

Qui est l'Eglise ?

Qui est l'Eglise ?

Cahier n° 45

Hans Urs von Balthasar

Cahiers du Collège des Bernardins

Qui est Jésus ?

Qui est Jésus ?

Une lecture spirituelle de l'Évangile selon saint Marc

Ghislain Lafont

Formation - THEOLOGIE

Qu'ai-je fait du Christ ?

Qu'ai-je fait du Christ ?

Roger Etchegaray

Formation - THEOLOGIE

Qui ose encore parler du bonheur ?

Qui ose encore parler du bonheur ?

Marie-Joseph Le GUILLOU

Formation - THEOLOGIE

Que ta parole devienne en moi prière

Que ta parole devienne en moi prière

Raymond Bouchex

Formation - THEOLOGIE

Qu'est-ce que la vérité ? : conférences Notre-Dame de Paris, carême 2007

Qu'est-ce que la vérité ? : conférences Notre-Dame de Paris, carême 2007

Cal André Vingt-Trois

Juifs et chrétiens

Qui dites-vous que je suis ? : conférences de Carême à Notre-Dame de Paris, 2008

Qui dites-vous que je suis ? : conférences de Carême à Notre-Dame de Paris, 2008

Cal André Vingt-Trois

Juifs et chrétiens

Qui a besoin de Dieu ?

Qui a besoin de Dieu ?

Entretiens avec Barbara Stöckl

Cardinal Christoph Schönborn

Christoph Schönborn