Dieu et la chair au 17ème siècle

Matthieu Villemot

Dieu et la chair au 17ème siècle

Le 17ème siècle se demande, avec autant de précision conceptuelle que d'angoisse existentielle, comment la foi est possible, à quoi elle sert, comment ce corps peut-il bien être mon corps et comment se constitue l'humanité. Il découvre que ces questions n'en sont qu'une.

Nous le vérifions chez les auteurs dont l'oeuvre a joué le plus grand rôle : Descartes, Malebranche, Hobbes, Spinoza, Locke et Berkeley. L'époque se termine sur deux rapports possibles et deux seulement, au corps et à Dieu : ou bien un rapport passionnel à la chair du Christ, ou bien l'athéisme matérialiste.

EAN
9782249621246
Date de parution
02 Décembre 2010
Nombre de pages
316 pages
Format
15,2 x 23,5
Prix    22,30 €
 
 

Matthieu Villemot

Matthieu Villemot

Matthieu Villemot a été ordonné prêtre en 1998. Docteur en philosophie à l’Institut catholique de Paris en 2006, il a été aumônier de l’hôpital saint Louis de 2007 à 2012. Actuellement professeur ordinaire de philosophie à la faculté Notre-Dame du Collège des Bernardins, il est vicaire à la paroisse saint Honoré d’Eylau depuis 2012. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Re-commencer en phénoménologie et Toute vie vaut la peine.

Matthieu Villemot

Du même auteur

  • Regarder l'homme transpercé – Quelques grandes pauvretés urbaines

    Regarder l'homme transpercé – Quelques grandes pauvretés urbaines

    Cahiers du Collège des Bernardins n°119

    Corps et vie blessée

    Corps et vie blessée

    Toute vie vaut la peine

    Toute vie vaut la peine

    Cahier n°108

    Dieu et la chair au 17ème siècle

    Dieu et la chair au 17ème siècle

    Re-commencer en phénoménologie

    Re-commencer en phénoménologie