Henry Verges : un chrétien dans la maison de l'Islam

Robert Masson

Henry Verges : un chrétien dans la maison de l'Islam

Témoin et bienheureux au service de tous

Le pape François a approuvé la reconnaissance du martyre de Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran, et de 18 autres religieux et religieuses, parmi lesquels les moines de Tibhirine. Cette reconnaissance ouvre la voie à leur béatification. Ces 19 personnes ont été tuées entre 1994 et 1996, au cours de la guerre civile, opposant le gouvernement algérien et des groupes islamistes. En reconnaissant leur martyre, le pape François déclare que ces 19 religieux et religieuses ont été tués en « haine de la foi », parce que chrétiens. Le décret de béatification de Mgr Pierre Claverie, ancien évêque d’Oran, et de ses 18 compagnons tués en Algérie dans les années 1990 a été rendu public samedi 27 janvier.

Parmi eux : Le Frère mariste Henri Vergès et Sœur Paul-Hélène Saint-Raymond, des petites Sœurs de l’Assomption, assassinés le 8 mai 1994 à Alger.


« Il était l'ami des moines de Tibhirine et homme profondément enraciné dans ce peuple algérien dont il percevait les richesses et les promesses ; il s'appelait Henri Vergès. C'était un petit Frère de Marie, un éducateur né qui était venu en Algérie comme on répond à un appel. Il en était à sa vingt-cinquième année de présence, ce qui lui avait valu diverses affectations. À Alger tout d'abord puis sur les hauts plateaux algériens. De nouveau à Alger, Mgr Tessier lui avait demandé de prendre la direction d'une bibliothèque sur les hauteurs de la Casba où il accueillait 1100 jeunes, garçons et filles, qui ne trouvaient pas dans leur appartement surpeuplé des conditions propices à leurs études. C'est là, un jour de mai 1994, au plus fort des fureurs homicides dont souffrait alors l'Algérie, que surgirent les fourriers de la terreur déguisés en policiers. Henri Vergès se savait menacé mais il n'avait pas renoncé. Ce n'était pas un inconscient. C'était un consentant. Un de ces êtres de foi qui voulait faire de sa vie un cinquième Évangile que tous pourraient lire à vie offerte. Une belle histoire comme Dieu sait en écrire. Dans le sang des martyrs pour commencer. Avec Henri Vergès périt une petite soeur de l'Assomption, abattue froidement elle aussi. »  Robert Masson

EAN
9782889184286
Date de parution
21 Juin 2018
Nombre de pages
194 pages
Format
14 x 21
Prix    15,00 €

Robert Masson

Journaliste, Robert Masson a été directeur de France catholique et de Panorama aujourd'hui. Témoin des témoins il est l'auteur d'une vingtaine de livres.

Robert Masson

Du même auteur

  • Henry Verges : un chrétien dans la maison de l'Islam

    Henry Verges : un chrétien dans la maison de l'Islam

    Témoin et bienheureux au service de tous

    Elisabeth Lafourcade : sur les pas du frère Charles de Foucauld

    Elisabeth Lafourcade : sur les pas du frère Charles de Foucauld

    En ces matins du monde

    En ces matins du monde

    La sainteté n'attend pas : Mariam-Ibrahim

    La sainteté n'attend pas : Mariam-Ibrahim

    Jean Perriolat : d'un pas de disciple : de la JOC à Mauthausen

    Jean Perriolat : d'un pas de disciple : de la JOC à Mauthausen

  • Bose, la radicalité de l'Evangile : entretiens avec Enzo Bianchi et la communauté

    Bose, la radicalité de l'Evangile : entretiens avec Enzo Bianchi et la communauté

    Montjoie : la clairière aux enfants

    Montjoie : la clairière aux enfants

    Madeleine Delbrêl : il suffirait de croire...

    Madeleine Delbrêl : il suffirait de croire...

    Henri Vergès, un chrétien dans la maison de l'islam

    Henri Vergès, un chrétien dans la maison de l'islam

    C'était un larron ! Du banditisme à la Trappe : Frère Grégoire

    C'était un larron ! Du banditisme à la Trappe : Frère Grégoire

  • Gérard Daucourt : une vie d'évêque

    Gérard Daucourt : une vie d'évêque

    Marie-Joseph Cassant : les inaperçus de Dieu

    Marie-Joseph Cassant : les inaperçus de Dieu

    Jacques Loew : ce qui s'appelle la foi

    Jacques Loew : ce qui s'appelle la foi

    Marcellin Champagnat : les improbables de Dieu

    Marcellin Champagnat : les improbables de Dieu