La musique : un sacrement ?

Michel Steinmetz

La musique : un sacrement ?

La médiation de la musique rituelle comme lieu théologique : une participation à l'épiphanie du mystère de l'Eglise

La médiation de la musique rituelle comme lieu théologique : une participation à l'épiphanie du mystère de l'Eglise
L’urgence pastorale au moment de l’application de la réforme liturgique a privé la musique dans le culte chrétien d’une réflexion sur son fondement théologique.
Parce qu’elle est elle-même une médiation parmi d’autres, la musique sacrée peut à bon droit prétendre au statut de lieu théologique, à condition de considérer d’abord la liturgie comme un mode existentiel de la théologie. Parce que le réel et le symbolique font place à l’être humain, dans l’équivocité et la polysémie du langage, le rite apparaît tout d’abord comme une médiation dont le sens reste toujours ouvert à condition d’établir et de respecter une certaine distance avec le quotidien. Par son pouvoir d’engendrement, la musique offre à l’homme de se réaliser pleinement en Dieu dans la spiritualisation des sens, à l’instar de la Parole créatrice qui épouse le chemin de l’humanité pour la conduire à son assomption et à sa transfiguration.

EAN
9782889185795
Date de parution
08 Février 2018
Nombre de pages
200 pages
Format
14 x 21
Prix    18,00 €

Michel Steinmetz

Michel Steinmetz

Michel Steinmetz est prêtre du diocèse de Strasbourg, chargé d'enseignement à la faculté de théologie de Strasbourg et directeur du service diocésain de pastorale liturgique et sacramentelle, de musique sacrée et d’art sacré. Auteur de nombreux articles et d’ouvrages tels que Entrer en liturgie et Dieu nous bénit, il a aussi rédigé le chapitre « La musique sacrée et Vatican II : une participation au mystère de la foi », dans le collectif Le chant liturgique aujourd’hui et la tradition grégorienne paru chez Hermann.

Michel Steinmetz