L'éveil du regard

Gérard Lafond

L'éveil du regard

Origine et destinée de la Création

Le livre s’adresse à chacun pour l’aider à se poser les vraies questions : Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien (Leibnitz) ? – D’où venons-nous et où allons-nous ? – Quelle place pour l’homme dans l’immensité de l’Univers ? – Comment répondre aux redoutables et incontournables défis qui se posent à l’homme du IIIe millénaire ? – Quelle espérance pour toute la Création ? – La Science répond-elle à ces questions, et que peut-elle en dire ? – Quelles sont les réponses chrétiennes ?

Il s’agit ici avant tout d’une approche essentiellement dynamique du sens caché de la Création et de sa destinée, tel qu’il est révélé par le Christ à son Église et proposé à tous les hommes, quelles que soient leur culture et leurs croyances.

EAN
9782249620454
Date de parution
04 Novembre 2010
Nombre de pages
652 pages
Format
15,2 x 23,5
Prix ttc   35,50 €
 
Amazon
Librairies Siloë

Gérard Lafond

Après des études classiques au lycée de Rouen et à Paris, G.L. est entré en 1948 au monastère de Saint-Wandrille de Fontenelle (Seine maritime, diocèse de Rouen), où il a fait profession le 25 mars 1950 ; il a été ordonné prêtre le 25 juillet 1955. Maître en théologie de l’Institut Catholique de Paris (1959), puis maître en Écriture Sainte de l’Institut Biblique de Rome (1965), il a ensei-gné l’Écriture Sainte aux jeunes moines de 1965 à 1985 et rempli la charge de Bibliothécaire. Pendant cette période, il a en outre dirigé un cercle biblique pour des laïcs et donné diverses conférences. Nommé Prieur Administrateur de l’Abbaye Saint-Paul de Wisques en décembre 1985, il a été élu Abbé en 1988. En 1997, à l’approche du Grand Jubilé de l’an 2000 et du IIIe millénaire, il a créé le Projet Nouveau Regard qui réunit des contemplatifs, des scientifiques, des penseurs et des artistes en vue de « passer d’un regard fragmenté sur un monde éclaté, à un regard unifié vers un monde en communion ». Dom Gérard Lafond a résilié sa charge abbatiale le 3 fé-vrier 2005. Devenu abbé émérite, il continue à animer ce groupe de « chercheurs de sens » et de « chercheurs de Dieu », en lien avec le Conseil Pontifical pour la Culture et d’autres institutions comme l’Université Interdisciplinaire de Paris (UIP). L’Unité de recherche du PNR se réunit à Paris trois fois par an et organise un séminaire annuel de trois jours dans un monastère.