Charles Journet, l'aurore d'une théologie de l'Eglise

Emmanuel Lemière

Charles Journet, l'aurore d'une théologie de l'Eglise

Charles Journet (1891-1975), prêtre genevois témoin de l'affrontement confessionnel du début du XXème siècle dans la cité de Calvin, trouvera chez saint Thomas d'Aquin et son incomparable commentateur Jacques Maritain - avec lequel il liera une amitié intellectuelle de cinquante années -, toutes les ressources pour élargir la théologie de l'Église : entre les deux guerres, il élabore un projet ecclésiologique si grandiose qu'il peut compter parmi les œuvres géniales inachevées : L'Église du Verbe incarné, plus de trois mille pages actuellement rééditées, qui témoignent de son amour pour l'Église. Journet y apparaît comme un disciple des théologiens et des mystiques qui révèlent le mieux la sainteté de l'Église, mais également comme un interlocuteur tout à fait valable pour ses contemporains : les protestants suisses et les acteurs du mouvement œcuménique naissant, les partisans de l'Action française, les russes orthodoxes et le mouvement pravoslave, avant de livrer sur le drame de la dernière guerre mondiale, véritable apostasie de l'esprit, des lumières prophétiques et libératrices. Cette théologie riche et sure jouera un rôle discret mais profond dans le renouveau de l'ecclésiologie consacré par le Concile Vatican II, en particulier la constitution Lumen Gentium qui, par delà les visions apologétiques ou juridiques de l'Église, s'attache enfin à son mystère. Le pape Paul VI reconnaîtra la justesse des intuitions de l'humble professeur de séminaire en le créant cardinal en 1965.

EAN
9782845730236
Date de parution
15 Octobre 2000
Nombre de pages
472 pages
Format
24 x 15 cm
Prix ttc   26,40 €

Emmanuel Lemière

Emmanuel Lemière